Home French Language Vendre son âme au diable

Vendre son âme au diable

0
Vendre son âme au diable

[ad_1]

12 mars 2023

Vendre son âme au diable

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Vendre son âme au diable”

J’attends ton avis sur Fb : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Eh bien salut, chers amis ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Désolé, je touche au micro. C’est une règle de base, on ne touche jamais au micro quand on enregistre, donc désolé pour ça. Aujourd’hui, nous allons étudier ensemble le sens d’une expression française idiomatique qui est « vendre son âme au diable ».

Avant ça, je te rappelle que tu peux rejoindre la lettre d’info de Français Authentique gratuitement, évidemment. Tu as un lien dans la description qui te permet, après avoir mis ton adresse e-mail, de recevoir des contenus exclusifs très régulièrement. Je t’invite à rejoindre beaucoup de monde sur cette liste. Nous envoyons deux mails de contenu en général chaque semaine pour t’aider à progresser en français.

Mais aujourd’hui, nous allons découvrir ensemble l’expression, comme je l’ai dit, « vendre son âme au diable ». Et comme d’habitude, on le fait en trois temps. D’abord, je t’explique le sens des mots qui composent l’expression. Ensuite, on étudie le sens de l’expression et nous voyons quelques exemples. Donc on va démarrer, et bien sûr, à la fin, on fait une petite pratique de la prononciation et elle t’aide, cette pratique, à renforcer encore plus ton apprentissage.

Alors cette expression, « vendre son âme au diable », elle est composée déjà du verbe « vendre », qui veut dire donner quelque selected contre de l’argent. C’est le contraire d’acheter. Ici, je suis sur un bureau, il y a des stylos. Si je prends un stylo et que je te le vends, eh bien tu vas prendre le stylo, et en échange, tu vas me donner de l’argent. D’ailleurs, ce stylo, je l’ai acheté, c’est-à-dire j’ai donné de l’argent et on m’a donné le stylo, donc on fait du commerce. Vendre.

L’ « âme », c’est très compliqué à expliquer en quelques instants, mais c’est un principe spirituel d’existence hors du corps, c’est-à-dire que c’est assez religieux et très spirituel, mais en tout cas on dit que l’âme c’est la partie de nous qui n’est pas notre corps. C’est pas quelque selected qu’on peut voir, toucher, c’est quelque selected qui existe mais qui ne fait pas partie intégrante du corps. D’ailleurs, on dit que quand quelqu’un meurt, eh bien son âme reste, son âme ne meurt pas.

Et le « diable », c’est presque le contraire de Dieu. C’est un ange déchu, c’est un ange qui a été renvoyé. Un synonyme, c’est le mot « démon ». Et en gros, le diable, c’est l’esprit du mal.

Donc tu vois que cette expression, « vendre son âme au diable », on peut déjà la comprendre, parce qu’elle n’a pas de sens caché. En fait, elle vient de certaines croyances du Moyen-Âge. À cette époque-là, la faith était encore plus importante qu’elle ne l’est aujourd’hui en fait. Tout était gouverné par la faith. Et les gens pensaient qu’on pouvait obtenir certains avantages matériels ou financiers en promettant son âme au diable. Donc on think about ici que le diable, il achetait l’âme des gens en échange de cadeaux. Les gens se disaient : « Si je deviens quelqu’un de… une mauvaise personne, je vais peut-être malgré tout avoir des cadeaux, si je vendais mon âme au diable ».

Et aujourd’hui, cette expression, on l’utilise dans un sens très proche puisqu’elle signifie « passer au-delà une grande valeur morale pour une contrepartie financière ou matérielle importante ». Donc en fait, on privilégie une forte valeur financière à la morale, on fait une selected dans notre intérêt personnel même si on sait que ce n’est pas ethical, que ce n’est pas bien. C’est ça que signifie « vendre son âme au diable ».

Donc je vais te donner quelques petits exemples pour que tu comprennes mieux.

Le premier, ce serait : « Elle refuse de travailler pour eux, elle ne veut pas vendre son âme au diable ». Tu imagines ici que c’est une personne qui pourrait, en changeant d’entreprise, gagner plus d’argent, mais elle refuse de faire passer son bien personnel avant ses principes. Et comme elle n’aime pas cette entreprise, elle a décidé de ne pas travailler pour elle, sinon elle vendrait son âme au diable, ça veut dire qu’elle verrait son intérêt personnel et ses positive aspects financiers au premier plan sans penser à la morale et ce qui est bon et à ses principes. Voilà ce que ça veut dire.

Un autre exemple, on va prendre encore un exemple lié à l’entreprise encore, au travail. « J’ai l’impression d’avoir vendu mon âme au diable en acceptant cette augmentation ». Donc ici, on se dit : « Moralement, je n’aurais pas dû accepter l’augmentation de salaire qu’on m’a proposée parce que ce qu’on me demande de faire ici, ça va contre mes principes. Je sais que ce n’est pas bien. Et je le fais malgré tout, je fais des choses que je considère ne pas être bien pour mon intérêt personnel et pour mes funds personnelles, donc quelque half c’est comme si j’avais vendu mon âme au diable ».

Dernier exemple, un joueur de foot qui dit : « Jamais je ne signerai dans ce club-là. Je ne veux pas vendre mon âme au diable ». Ici, le joueur de foot, il sait qu’il y a une rivalité, on va prendre par exemple en France une rivalité entre Marseille, l’Olympique de Marseille, et Paris, le Paris Saint-Germain. Eh bien un joueur de Marseille pourrait dire : « Je ne signerai pas à Paris. Je ne veux pas vendre mon âme au diable », parce que jouer à Paris ce serait pour son intérêt personnel à lui, financier ou pour sa carrière, mais au fond de lui, sa morale en tant que Marseillais serait touchée. Il le ferait seulement par intérêt personnel et donc il décide de ne pas le faire pour ne pas vendre son âme au diable.

Voilà un petit peu ce qu’on pouvait te dire pour cette expression. Et je te suggest de travailler un peu ta prononciation. On va travailler le son « r » par répétition. Donc je vais te prononcer un sure nombre de mots qui contiennent un « r » et comme ça tu pourras travailler le « r ». Et ensuite, on reverra, reverra avec beaucoup de « r », l’expression. Alors, on y va. Tu répètes après moi.

Beurre

Brun

Brioche

Croissant

Vert

Fromage

Serpent

Pirate

Et notre expression :

Vendre son âme au diable

Vendre son âme au diable

Une dernière fois :

Vendre son âme au diable

Très bien. Tu peux dès à présent aller voir le lien dans la description de cet épisode pour rejoindre la lettre d’info de Français Authentique gratuitement. Tu pourras aussi découvrir la transcription de cet épisode. On écrit tout ce qui est dit, chaque mot que je prononce est écrit, donc ça te permet aussi peut-être de revenir sur des choses que tu n’aurais pas contains.

Merci de m’avoir suivi et à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !

[ad_2]