Home French Language Couper l’herbe sous le pied

Couper l’herbe sous le pied

0
Couper l’herbe sous le pied

[ad_1]

2 avril 2023

Couper l’herbe sous le pied

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je t’explique le sens de l’expression “Couper l’herbe sous le pied”

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut, chers amis ! Merci de me rejoindre pour ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. C’est un véritable plaisir de t’avoir avec nous aujourd’hui. Et le however que je me suis fixé pour les 10 prochaines minutes, c’est de t’enseigner l’expression « couper l’herbe sous le pied » de la façon la plus claire et la plus easy doable.

Avant de le faire, j’aimerais te rappeler ou t’annoncer que les inscriptions à l’Académie Français Authentique sont ouvertes jusqu’au 12 avril. Les inscriptions, tu le sais, si tu suis Français Authentique depuis longtemps, elles sont fermées 90 % de l’année. Et l’académie, c’est le grand projet de Français Authentique qui t’offre du contenu exclusif. On a plus de 150 heures, on approche des 100 modules, c’est énorme, donc une grande bibliothèque, une plateforme avec une grande bibliothèque de contenus sur tout un tas de sujets différents.

Et on a des réunions Zoom avec nos tuteurs afin que tu puisses parler, que tu puisses t’exprimer à l’oral, parce que c’est bien d’apprendre une langue, c’est high, et l’académie est l’endroit parfait pour ça, mais c’est essential aussi de pratiquer et l’académie t’offre cette possibilité. Donc tu parles avec nos tuteurs, tu parles avec moi hein, je vais dans notre salle Zoom, on a aussi une salle Zoom ouverte en permanence, 24 heures sur 24, dans laquelle je vais régulièrement and many others. On a les groupes privés. Enfin c’est la plateforme qui te permettra de parler français. Et les inscriptions ferment le 12. Donc si tu ne veux pas les manquer, va dès à présent regarder le contenu du premier lien dans la description.

Maintenant que ceci est annoncé, je voudrais qu’on étudie l’expression « couper l’herbe sous le pied ».

Cette expression est composée de différents mots. Et le premier, c’est le verbe « couper ». Couper, ça veut dire diviser ou tailler quelque selected souvent avec un outil tranchant. Par exemple, tu peux prendre un couteau ou des ciseaux. Là, il y a une feuille de papier près de moi, je prends la feuille de papier, je prends des ciseaux. Si je la coupe, eh bien j’en fais deux morceaux finalement, si je la coupe en deux. Couper, c’est on divise quelque selected en plusieurs morceaux, mais il y a l’idée qu’on le fait avec un outil tranchant : un couteau, des ciseaux ou un cutter, par exemple.

« L’herbe ». Qu’est-ce que c’est que l’herbe ? Eh bien c’est un végétal fin et vert qu’on retrouve au sol des parcs, des jardins. Les terrains de foot sont en herbe. On parle aussi de pelouse. Ça, c’est ce qu’on appelle l’herbe.

« Le pied », c’est la partie du corps qui est située à l’extrémité de la jambe et qui sert à marcher. Quand on est debout, eh bien ce sont nos pieds qui touchent le sol.

Donc tu comprends le sens de « couper », tu comprends le sens « d’herbe », tu comprends le sens de « pied », que signifie « couper l’herbe sous le pied » ?

Alors ce qu’il faut comprendre, c’est qu’autrefois l’herbe, et plus généralement les végétaux, c’était une supply de nourriture. On mangeait l’herbe, on mangeait les végétaux, mais plutôt… peut-être pas l’herbe mais en tout cas les végétaux, les plantes. Et le verbe « couper », ici, a une symbolique forte, il était associé au fait d’enlever quelque selected à quelqu’un. Si on coupait quelque selected, on lui enlevait quelque selected, on lui prenait quelque selected dont il avait besoin. Donc tu comprends ici que si tu coupes l’herbe sous le pied de quelqu’un, ça veut dire que tu lui prenais sa supply de nourriture, tu lui prenais la selected dont il avait extrêmement besoin.

Et aujourd’hui, le sens a un petit peu évolué, mais on utilise « couper l’herbe sous le pied » pour dire qu’on devance quelqu’un. Quelqu’un par exemple est sur le level de parler, de dire quelque selected, et nous on dit autre selected avant, on le devance, on fait quelque selected avant cette personne, on le fait plus vite que lui. Donc couper l’herbe sous le pied, ici, ça veut dire on devance quelqu’un, on le fait avant lui ou on fait quelque selected avant lui, on le devance tout simplement, on va plus vite que lui.

Voyons quelques exemples pour que ce soit encore plus clair.

Premier exemple : « Ah, tu as déjà appelé ta mère. J’allais le faire. Tu m’as coupé l’herbe sous le pied ». Donc ici, typiquement, tu vois, j’allais appeler ta mère, mais tu l’as déjà fait, donc tu m’as devancé, tu l’as appelée avant moi, tu l’as fait plus vite que moi. On dit que tu m’as coupé l’herbe sous le pied.

Un autre exemple : « Ne lui coupe pas l’herbe sous le pied. Laisse-lui une probability d’essayer ». On peut souvent dire ça à un adulte parce que les adultes ont tendance à vouloir faire les choses à la place des enfants sans leur laisser une probability d’essayer. Donc si un enfant est sur le level d’essayer quelque selected et que l’adulte arrive et dit : « Attends, je vais le faire à ta place »,  eh bien il lui coupe l’herbe sous le pied, parce qu’il le devance, il fait quelque selected avant lui, il le fait plus rapidement. Et c’est pas un bon moyen d’enseigner, à mon sens.

Un autre exemple : « Elle voulait se mettre à cuisiner pour ce soir, mais je crois que son mari lui a coupé l’herbe sous le pied ». Donc ici, encore une fois, tu vois, il y a une dame qui avait l’intention de cuisiner pour un repas, mais son mari l’a devancée, il a été plus vite, plus rapide. Il a cuisiné ou il s’est mis dans la delicacies avant elle. On dit, puisqu’il a été plus rapide et qu’il a fait quelque selected avant elle, on dit qu’il lui a coupé l’herbe sous le pied, tout simplement.

Donc je pense que tu maîtrises maintenant parfaitement cette expression « couper l’herbe sous le pied ». Et ce que je te suggest de faire avant de nous quitter, c’est de travailler ta prononciation et on pourrait essayer de voir la différence entre le son « ou » de « sous » et le son « o », « ou » et « o ». Donc je vais prononcer un sure nombre de mots en « ou », que tu vas répéter après moi, et un sure nombre de mots en « o », que tu répéteras aussi. Et ensuite, on répétera l’expression ensemble. Tu es prêt ? On y va.

Les mots en « ou » d’abord :

Couper

Soupe

Ampoule

Moulin

Journal

Le prochain, c’est un animal célèbre notamment en Australie où il y a deux fois le son « ou ». Donc tu répètes après moi :

Kangourou

OK. Des mots en « o » maintenant :

Chapeau

Manteau

Automatique

Autre

Abolir

OK. Maintenant, on va répéter notre expression du jour trois fois :

Couper l’herbe sous le pied.

Parfois on la comprime et on dit :

Couper l’herbe sous l’pied.

D’ailleurs, à l’oral, très souvent, c’est ce qu’on dit.

Une dernière fois, la model justement orale telle que prononcée par les francophones :

Couper l’herbe sous l’pied.

Wonderful. J’espère que ça t’a plu. Je t’invite maintenant à aller suivre le premier lien dans la description pour découvrir tout ce que l’Académie Français Authentique fera pour toi. Fais vite parce que les inscriptions ferment et ce serait vraiment dommage que tu ne puisses pas profiter de cette plateforme avec les contenus dont j’ai parlé, les modules, les dictées, les fiches SOS, les ateliers avec Manuel, qui t’explique toutes les notions de conjugaison, de grammaire, de vocabulaire, de prononciation aussi dont tu as besoin sans oublier évidemment les réunions Zoom avec nos tuteurs. Donc tu as le premier lien en bas. J’espère faire ta connaissance en personne dans l’académie.

Merci d’avoir suivi cet épisode et à très bientôt pour une nouvelle expression en français authentique. Salut !

[ad_2]